Imprimer
PDF

Arthrose Arthrite Anti-inflammatoire, controverse

L'anti-inflammatoire: Effets secondaires, le revers de la médaille ?

Les médicaments sont pris pour soulager les douleurs, mais ils entraînent parfois des gênes minimes voire... de véritables maladies.

Voir aussi l'article: "Mieux que les anti-inflammatoires"

Fonctionnement du médicament :

Les chercheurs pour traiter une maladie tentent de trouver un principe actif n'agissant que sur l'organe malade. Mais il va provoquer une cascade de réactions chimiques, pas toutes contrôlées et parfois dangereuses. Ainsi, les anti-inflammatoires octroient souvent des troubles digestifs, qui sont directement liés au mode d'action de ces médicaments. Les troubles peuvent aller de la simple brûlure à un ulcère ou une inflammation très importante qui peut aboutir a des hémorragies et des perforations de paroi de l'estomac.

Selon les recherches :

Les personnes qui prennent régulièrement des anti-inflammatoires ont 3 à 5 fois plus de risque d'avoir une maladie de l'estomac que celles qui n'en prennent pas. Alors que l'œsophage et les intestins ne sont pas épargnés non plus, avec ceux-ci. Alors que seulement 10% de ceux-ci souffrent eux aussi de ce trouble (sensibilité estomacale) avec la prise des molècules de glucosamine! D'autant que cette possibilité peu être gerer simplement en diminuant légèrement la dose journalière des compléments ( Glucosamine, Chondroitine, MSM, ... ) ce qui n'est evidement pas possible avec les anti-inflammatoires!

Voir les articles " Arthrose Arthrite Glucosamine Chondroitine, en complement " et " Arthrose Arthrite MSM, en complement ". Ainsi que les articles en rapport aux differentes études attestant des véritables vertus de ces molécules : " Glucosamine Chondroitine MSM - Etude " et " Glucosamine Chondroitine: Etude américaine GAIT ". Ainsi qu'un " Témoignage d'une utilisatrice de Glucosamine ".

Fonctionnements et interactions :

  • L'estomac, l'œsophage et les intestins: L'estomac est caractérisé par son acidité, qui facilite la digestion et permet un meilleur fonctionnement. La muqueuse qui tapisse l'intérieure de l'estomac est très fragile. Elle est protégée par des substances appelées prostaglandines. Or les anti-inflammatoires font baisser la production de ces substances protectrices et indispensables à l'estomac. La muqueuse est donc facilement exposée aux agressions des médicaments. Ainsi que par conséquence, l'œsophage et les intestins peuvent donc aussi être touchés de la même manière.
  • Le cœur n'est pas épargné non plus, mais uniquement dans des circonstances très particulières. Les infarctus du myocarde ne sont très légèrement augmentés qu'avec un des « coxibs », une des trois classes d'anti-inflammatoires). D'autres études doivent être réalisées pour confirmer cette observation.
  • La peau est le deuxième site de manifestation des effets secondaires après l'estomac : urticaire, envie de se gratter ou brutale rougeur du visage peuvent apparaître après la prise d'un médicament anti-inflammatoire. Il s'agit là de signes sans gravité. Les anti-inflammatoires peuvent parfois aller nettement plus loin avec des maladies dermatologiques graves.
  • Les reins peuvent également souffrir de la prise de ces médicaments. Chez une personne saine, jeune, qui boit correctement il n'y a pas de problème. Mais chez les personnes âgées, les diabétiques ou les gens présentant une atteinte rénale, le rôle de filtre des reins peut être très altéré à cause des anti-inflammatoires. Cela se traduit par une hypertension artérielle, des œdèmes, c'est- à - dire un gonflement des tissus par rétention d'eau, voire une souffrance du cœur ou d'un rein qui ne peut plus tout fonctionner.
  • Dans le sang des anomalies peuvent apparaître avec la prise d'anti-inflammatoires :

1. Une anémie, manque de globules rouges;
2. Une baisse des plaquettes, qui jouent un rôle dans l'agrégation et donc la réparation des plaies;
3. Une baise des globules blanc, d'où une augmentation des infections;
4. Il peut même alors y avoir une incidence sur le foie. Le foie peut également être atteint de manière plus ou moins importante, allant parfois jusqu'à l'hépatite.

Si vous êtes fragile de l'estomac l'une des raisons suivantes, toute prise d'anti-inflammatoires doit être accompagnée d'un médicament protégeant celle-lui si, si vous avez :

  • De nombreux médicaments tels que les corticoïdes;
  • Des remontées acides dans la gorge;
  • Déjà eu un ulcère;
  • D'autres complications de type perforation ou hémorragie de l'estomac.


Association de bienfaiteurs

(Condenser)
Anti-inflammatoire, controverse
Mieux que les anti-inflammatoires
Molécule:
Association de bienfaiteurs
Glucosamine
Glucosamine Chondroitine, en complement
Glucosamine Chondroitine
Mieux comprendre: cartilage Glucosamine Chondroitine
Mieux comprendre: fonctionnement Glucosamine Chondroitine Manganèse
Combinaison Glucosamine Chondroitine Glucosamine Chondroitine En combinaison (Etude GAIT)
Combinaison Glucosamine Chondroitine sur Osteoarthrite Glucosamine Chondroitine En combinaison (Etude GAIT)
Sante du cartilage Glucosamine Chondroitine MSM (Etude)
MSM MSM
MSM, en complement MSM
Chondroitine
Chondroitine (Etude GAIT)
Chondroitine, fonctionnement Chondroitine ( Etude GAIT)
Temoignage d'une utilisatrice du Glucosamine

 

Attention:

Deux atteintes de l'articulation s'opposent. L'arthrite et l'arthrose sont toutes deux des affections articulaires, mais il s'agit pour l'

  • ARTHROSE d’une usure puis possibilité d'infection de l'articulation. On entend par arthrose l'ensemble de modifications dégénératives qui touchent les articulations et s'accompagnent d'un phénomène d'usure précoce. On l'appelle aussi ARTHROPATHIE CHRONIQUE DEGENERATIVE. Cette dégénérescence progressive qui a des causes mécaniques telles qu’un traumatisme, un vieillissement des os, ... communément désignés sous le terme d'«usure» osseuse.
  • ARTHRITE c'est une infection puis vient ensuite un phénomène d'usure de l'articulation. L'arthrite est une forme de rhumatisme relativement fréquente, qui touche environ 1 personne sur 100. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Une prise de sang permet de diagnostiquer l'inflammation, et une radiographie permet de faire la différence avec l'arthrose et l'arthrite.

(Voir aussi l'article "Douleur Evolution", "Douleur et Symptome" et " Arthrose Arthrite Association de bienfaiteurs ")
(Voir l'article " Arthrose Classification ", " Arthrite Classification ", "Arthrose Arthrite Classification ", " Maladie Rhumatismique, rhumatisme", et enfin " Maladie Inflammatoire ")
(Voir l'article " Anti-inflammatoire controverse " et " Mieux que les anti-inflammatoires ")
(Voir aussi le chapitre " Arthrose Arthrite Traitement ")

 

Voir l'article suivant "Arthrose Arthrite Antioxydants ".

 

Dans ce chapitre, nous allons présenter les différents:
Articles présenter sur la "Glucosamine...Arthrose Arthrite" :

Articles présenter dans ce chapitre sur l'Arthrose Arthrite, Vivre avec...Traitement:

Articles présenter dans ce chapitre sur l'Arthrose Arthrite, Vivre avec...Psychologie:

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes