Imprimer
PDF

Arthrose des doigts, Rhizarthrose

Le terme rhizarthrose ou encore trapézo-métacarpiennes
désigne une arthrose de l'articulation la plus proximale c'est-à-dire la racine d'un membre. En pratique ce terme ne s'utilise que pour désigner l'arthrose de la base du pouce c'est-à-dire l'articulation carpométacarpienne (entre le poignet et les os la paume de la main). Cette variété d'arthrose qui atteint quelquefois un orteil est la seconde localisation la plus fréquente de l'arthrose.

Localisation:
L'arthrose des mains est relativement fréquente à partir de 50 ans et chez la femme. Généralement elle apparaît de manière spontanée, mais parfois est le résultat de microtraumatismes à répétition (petits coups que reçoit la main). C'est le cas par exemple des sténosdactylo ou des pianistes. On constate parfois l'apparition de tuméfactions relativement fermes c'est-à-dire de petites grosseurs de forme arrondie qui ressemblent à des noyaux de cerise et qui sont douloureuses. Celles-ci apparaissent niveau des articulations entre les phalanges, il s'agit des nodosités d'Heberden. Quand ces nodosités se situent entre la deuxième et la première phalange, on parle de nodosités de Bouchard.

Souvent bilatérale (concernant les deux mains) l'arthrose trapézo-métacarpienne c'est-à-dire la rhizarthrose du pouce s'observe essentiellement chez la femme après 50 ans.

Facteur :

Il semble s'agir d'une affection familiale.

Les nodules d'Heberden:

Ils sont de petits renflements qui déforment les articulations et sont situés entre les deux dernières phalanges des doigts. Ces Nodosités sont facilement identifiables par un examinateur même peu entraîné. En effet, elles sont situées de part et d'autre de l'articulation à sa partie arrière et externe.
Cet épaississement des os des doigts au niveau de l'articulation de la phalangine (dernière phalange du doigt) avec la phalangette (deuxième phalange) a été décrit pour la première fois par Heberden et s'observe essentiellement au cours de l'arthrose et des rhumatismes chroniques tels que le rhumatisme d'Heberden qui se localise aux articulations interphalangiennes distales des doigts (articulations précédemment citées).
Ce type de rhumatisme se caractérise par des douleurs et un enraidissement plus ou moins importants accompagnés de déformations osseuses.

Remarque :

Suivant certaines équipes médicales, les nodosités Heberden seraient toujours d'origine arthrosique, pour d'autres elles s'observeraient également dans la polyarthrite rhumatoïde et dans la goutte.

(Voir article " Arthrose Fonctionnement et Mécanisme ")

(Voir article "
Arthrose Traitement ")
(
Voir article " Arthrose Traitement Intervention chirurgicale ")


 

 

(Voir aussi l'article "Douleur Evolution", "Douleur et Symptome" et " Arthrose Arthrite Association de bienfaiteurs ")
(Voir l'article " Arthrose Classification ", " Arthrite Classification ",  "Arthrose Arthrite Classification ", " Maladie Rhumatismique, rhumatisme", et enfin " Maladie Inflammatoire ")
(Voir l'article  " Anti-inflammatoire controverse " et  " Mieux que les anti-inflammatoires ")

 

 


Page suivante "Arthrose cervicale, Cervicarthrose spondy-cervical "

Dans ce chapitre, nous allons présenter les différents:
Articles du chapitre sur l'Arthrose:

Voir les autres articles présenter dans ce chapitre sur la base du traitement de l'Arthrose:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes