Imprimer
PDF

Attention équilibre !

Les aliments produits par agriculture moderne et l'industrie agro-alimentaire se sont considérablement « appauvris » au cours des dernières décennies. On consomme beaucoup plus d'Oméga6 que d'Oméga3, notamment briffer par les différentes campagnes anticholestérol, qui nous incite a une consommation plus riche d'Oméga6 par d'huiles de soja, d'huiles de maïs, ainsi que les céréales et la viande d'animaux nourris avec des céréales autres que des Oméga3.


Sauf que pour la transformation des Oméga6 et des Oméga3, notre organisme utilise les mêmes voies biologiques et aux mêmes enzymes: des apports excessifs de l'un gênent le métabolisme de l'autre. Donc, si les acides gras essentiels doivent absolument être apportés, ils doivent l'être aussi en quantité équilibrée ce qui n'est vraisemblablement pas le cas dans nos régimes alimentaires actuel.

Evolution de l'alimentation humain:

lAttention-equilibre-Lhomme-modernepg-35_le-pouvoir-des-omega3

Omega-3Omega-3
sur Amazon.fr
Bref, l'apport d'Oméga6 a fortement augmenté, faisant passer à 10 voir 20 pour 1, le rapport moyen entre les Oméga6 et les Oméga3. La proportion devrait être ramenée à 4 ou 5 pour 1.

L'excès d'Oméga6, empêche la transformation complète des Oméga3 par l'organisme, nos capacités de synthèses sont limitées. Pour y parvenir et améliorer la disponibilité ces Oméga3 pour le corps, il est essentiel que nous en consommions davantage et de façons équilibrées. En plus, la recherche scientifique a récemment montré que cette disproportion constitue un facteur de risque cardiovasculaire non négligeable.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes