Imprimer
PDF

Le Cholestérol

cholesterolSubstance grasse indispensable à la vie, le cholestérol peut être :
  • soit endogène : fabriqué par notre corps (700 à 1250mg/j)
  • soit exogène : apporté par notre alimentation (300-700mg/j).


Il intervient entre autres dans la constitution des membranes cellulaires, en tant que précurseur des hormones stéroïdiennes et dans la fabrication de la Vitamine D.

Mais attention, malgré ces rôles vitaux, le cholestérol consommé en excès peut être dangereux.

Sources alimentaires

Dans notre alimentation nous retrouvons le cholestérol essentiellement dans les produits d'origine animale. Les aliments dont les teneurs en cholestérols sont élevées comme les œufs, la charcuterie, les abats sont donc à consommer avec modération ou à supprimer chez les sujets présentant une hypercholestérolémie.

Contenu moyen en cholestérol par aliment

ALIMENT
Contenu moyen en cholestérol (en mg/100g)
Jaune d'oeuf
1226
Abat
200-300
Crevette
240
Boudin blanc et noir
100-155
Paté de campagne
124
Lard
50
Poulet avec peau ou cuisse de poulet sans peau
80
Poulet sans peau
20
Viandes de boeuf, jambon cuit, jambon de dinde
55-63
Lait entier
12
Camemberg
75
Gruyère
91
Crème glacée vanille
26
Poisson
20-50

Mesure

La prise de sang permet de déterminer d'éventuels excès sanguins en cholestérol (hypercholestérolémie).

Lors de l'analyse des résultats il est important de regarder plusieurs paramètres dont le cholestérol total, les teneurs en LDL et HDL.

Les LDL et HDL sont deux lipoprotéines dont les rôles sont différents :

  • Les LDL déposent le cholestérol sur les parois des artères et forment au cours du temps des plaques d'athérome qui risquent d'obstruer les artères.
  • Les HDL, par contre, récupèrent le cholestérol en excès au niveau des différents organes et artères et le rapportent au foie pour qu'il soit éliminé.

En d'autres termes au plus les teneurs en HDL sont élevées et celles en LDL faibles, au moins important est le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

Analyse du taux de cholestérol dans le sang

Cholestérol total
<2,30g/l
Cholestérol HDL
<0,55g/l
Cholestérol LDL
<1,50g/l
Cholestérol Total / HDL
<4,5g

Causes d'une hypercholestérolémie

Les causes d'hypercholestérolémie peuvent être multiples.
Dans la majorité des cas, elles sont dues à de mauvais apports alimentaires et dans d'autres cas elles sont liées à des troubles organiques, à une pathologie comme le diabète par exemple ou à une prédisposition héréditaire.

Dans tous les cas certains conseils alimentaires sont recommandés :

  • Ne pas supprimer les matières grasses mais apprendre à les choisir.
    Diminuer l'apport en graisse saturée et en cholestérol (produit d'origine animale), ne pas consommer de graisses hydrogénées ou trans (mentionnées sur l'étiquetage) et augmenter la consommation de graisses mono et poly insaturées qui sont disponibles dans certaines huiles végétales comme l'huile d'olive et de colza ou dans les poisson gras.
  • Augmenter sa consommation de fruits et légumes et plus particulièrement de pommes (avec la peau) qui contiennent de grandes quantités de pectine
  • Augmenter sa consommation de fibres solubles disponibles dans les légumineuses (pois, lentilles) mais également dans l'avoine.
    Les fibres solubles ont montré scientifiquement leur efficacité sur la diminution des LDL et cholestérol total sanguins (7,8).
  • Diminuer sa consommation de sel

Envisager certaines supplémentations :

Les graines de Psyllium : différentes études cliniques ont montré que la consommation de 3g par jour de fibres de psyllium permet de baisser jusqu'à 10% le taux de cholestérol sanguin après 4 semaines de prise (9, 10, 13).
L'ail : plusieurs méta-analyses ont montré que l'apport en ail permet de diminuer légèrement les teneurs en cholestérol total, LDL et triglycérides. Ces diminutions sont de l'ordre de 6 à 11% (11, 12).
Les Phytostérols : présents dans la fraction soluble adipeuse des plantes, les stérols ont une structure chimique semblable au cholestérol ce qui permet d'inhiber son absorption au niveau intestinal.
Les concentrations sanguines en cholestérol total et en LDL se voient diminuées de 9 à 15% suite à la prise quotidienne de plus d'1g de stérols (2). Pour compléter nos apports alimentaires quotidiens en stérol (200 à 400mg) nous pouvons soit opter pour des aliments enrichis comme les yaourts par exemple (voir étiquetage), la Baie d'Acaï ou des compléments alimentaires.
Le Policosanol : certaines études cliniques ont montré que des apports quotidiens de 5 à 10mg de policosanol diminuent de 20% les LDL de 15% le cholestérol total (4).
Les Oméga 9 : sont des acides gras insaturés simples. Ils réduisent le mauvais cholestérol et maintiennent le niveau de bon cholestérol (HDL). Le plus connu est l’acide oléique, présent dans l’huile d’olive et la Baie d'Acaï. L’organisme est capable de synthétiser l’Oméga 9.
Les Oméga 3 : n'agissent pas sur le cholestérol mais influencent les teneurs sanguines en triglycérides et diminuent la tension artérielle, deux facteurs souvent associés à l'hypercholestérolémie (5).
Le Resveratrol : tout comme les Oméga 3, le resveratrol n'agit pas directement sur le cholestérol mais influence l'agrégation plaquettaire, un des paramètres intervenant dans les maladies cardiovasculaires (6).

L'ensemble de ces substances mentionnées ci-dessus peuvent être prises en complément d'une médication classique telle que les statines (3).

Enfin, un des meilleurs remèdes contre l'hypercholestérolémie est la pratique d'une activité sportive 2 à 3 fois par semaine. Le sport permet de diminuer les teneurs en cholestérol total et d'augmenter le bon cholestérol (HDL).
Il renforce les parois des artères, augmente le retour veineux et surtout diminue la masse adipeuse et la surcharge pondérale, facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

 

Bibliographie

1. JONES P. J. H. (1) ; MACDOUGALL D. E. (1) ; NTANIOS F. (1) ; VANSTONE C. A. (1) ; Dietary phytosterols as cholesterol-lowering agents in humans : New dietary strategies for the prevention and management of cardiovascular disease Canadian journal of physiology and pharmacology (Can. j. physiol. pharmacol.) ISSN 0008-4212
2. Hallikainen MA, Sarkkinen ES, Uusitupa MI. Plant stanol esters affect serum cholesterol concentrations of hypercholesterolemic men and women in a dose-dependent manner. J Nutr. 2000 Apr;130(4):767-76.
3. Castro Cabezas M, de Vries JH, Van Oostrom AJ, Iestra J, van Staveren WA. Effects of a stanol-enriched diet on plasma cholesterol and triglycerides in patients treated with statins. J Am Diet Assoc. 2006 Oct;106(10):1564-9
4. Castano G, Mas R, Fernandez JC, Fernandez L, Illnait J, Lopez E. Effects of policosanol on older patients with hypertension and type II hypercholesterolaemia. Drugs R D. 2002;3(3):159-72.
5 Castano G, Fernandez L, Mas R, Illnait J, Gamez R, Mendoza S, Mesa M, Fernandez J. Effects of addition of policosanol to omega-3 fatty acid therapy on the lipid profile of patients with type II hypercholesterolaemia. Drugs R D. 2005;6(4):207-19.
6. Wang Z, Huang Y, Zou J, Cao K, Xu Y, Wu JM. Effects of red wine and wine polyphenol resveratrol on platelet aggregation in vivo and in vitro. Int J Mol Med. 2002 Jan;9(1):77-9.
7. Anderson JW, Major AW. Pulses and lipaemia, short- and long-term effect: potential in the prevention of cardiovascular disease. Br J Nutr. 2002;88 Suppl 3:S263-271.
8. Ripsin CM, Keenan JM, Jacobs DR, Jr., et al. Oat products and lipid lowering. A meta-analysis. JAMA. 1992;267(24):3317-3325.
9. Brown L, Rosner B, Willett WW, Sacks FM. Cholesterol-lowering effects of dietary fiber: a meta-analysis. Am J Clin Nutr. 1999;69(1):30-42
10. Anderson JW, Allgood LD, Lawrence A, et al. Cholesterol-lowering effects of psyllium intake adjunctive to diet therapy in men and women with hypercholesterolemia: meta-analysis of 8 controlled trials. Am J Clin Nutr. 2000;71(2):472-479.
11. Ackermann RT, Mulrow CD, Ramirez G, Gardner CD, Morbidoni L, Lawrence VA. Garlic shows promise for improving some cardiovascular risk factors. Arch Intern Med. 2001;161(6):813-824.
12 Stevinson C, Pittler MH, Ernst E. Garlic for treating hypercholesterolemia. A meta-analysis of randomized clinical trials. Ann Intern Med. 2000;133(6):420-429
13. Olson BH, Anderson SM, Becker MP, Anderson JW, Hunninghake DB, Jenkins DJ, LaRosa JC, Rippe JM, Roberts DC, Stoy DB, Summerbell CD, Truswell AS, Wolever TM, Morris DH, Fulgoni VL 3rd. Psyllium-enriched cereals lower blood total cholesterol and LDL cholesterol, but not HDL cholesterol, in hypercholesterolemic adults: results of a meta-analysis.
J Nutr. 1997 Oct;127(10):1973-80

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes