Imprimer
PDF

Maladies cardiovasculaires

Combatre les maladies cardiovasculaires avec les Oméga 3

S'il y a un domaine de la médecine où nous pouvons être certains du rôle majeur des Oméga 3, c'est celui des maladies cardiovasculaires.

Prévenir c'est guérir ?

Ces maladies accablent notre société depuis cinquante ans et représentent aujourd'hui près de 35 % de tous les décès survenant en Europe (tous âges confondus), alors même que la france reste un pays relativement protégé un phénomène épidémiologique appelé French paradox.

Malheureusement, les politiques desanté ont toujours privilégié une approche curative de ces maladies au lieu de favoriser la prévention. Ceci génère des coûts évidemment considérables pour les assurances maladies mais également des profits non moins considérables pour l'industrie pharmaceutique.

Ces maladies sont de vraies maladies nutritionnelles, longtemps inconnues dans nos régions. Toute tentative de prévention nutritionnelle doit être globale et ne doit pas être restreinte à un facteur unique, qu'il s'agisse d'un médicament ou d'un nutriment particulier. Certains types de régime, par exemple végétarion ou méditerranéen, sont protecteur, nul ne peut en douter. Ces régimes sont globalement caractérisés par une faible consommation de graisses et de protéines animales et une forte consommation de céréales, de légumes frais et secs ainsi que de fruits. Toutefois, certains nutriments très particuliers semblent avoir un rôle privilégié dans cette protection et parmi ceux-là, les acides gras Oméga 3 d'origine végétale ou marine.

La consommation régulière d'acides gras a des effets particulièrement intéressants en tant qu' "antioxydant" et notamment reconnus aussi pour la santé cardiovasculaire, tels que:

synthetisation-iStock_000003978215XSmall

• La réduction du taux de triglycérides (présents dans les huiles végétales et les graisses animales) dans le sang et diminution des risques de troubles cardiaques et d'accidents vasculaires cérébrau;
• La diminution de la formation de caillots de sang pouvant engorger les vaisseaux sanguins, du fait que les acides gras Oméga 3 rendent les plaquettes sanguines moins collante;
• La légère diminution de la tension artérielle, particulièrement pour les personnes sujettes à l'hypertension au moyen de la prostaglandine issue d'un acide gras de type Oméga 3 qui agit en relaxant les muscles en anneaux qui se trouvent dans les artère;
• La bonne oxygénation de tous les tissus par les globules rouges qui sont plus flexibles grâce aux Oméga;
• La diminution des risques de problèmes visuels comme la Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA);
• La prévention des arrêts cardiaques entraînant une mort subite.

La théorie des Oméga 3, une théorie crédible

La problématique des Oméga 3 illustre parfaitement la manière dont nait une théorie scientifique crédible en médecine. Les épidémiologistes ont clairement montré que nous manquons sérieusement d'acides gras Oméga 3. Ils ont aussi montré que les risques de développer de nombreuses maladies augmentent avec la gravité des déficits en Oméga 3. Et d'après les cliniciens, en corrigeant ces déficits on diminue le risque de présenter ces maladies, ce qui démontre la relation de causalité entre déficit et pathologies.

Enfin biologistes et physiologistes ont décrit plusieurs mécanismes permettant d'expliquer les effets des Oméga 3 contre ces maladies.

Commentaires   

 
0 #1 calculatoare second 27-09-2014 20:43
This piece of writing offers clear idea designed for the new users of blogging,
that really how to do blogging and site-building.

Here is my blog post calculatoare second: http://nextdoc.halfpixel.eu/en/artikel/need-new-desktop-computer-find-out-best-idea-guess-page
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes