Imprimer
PDF

Omega3 crevette cuisine

2.1.2. Poissons par poissons

2.1.2.10. Crevette

Nom commun : crevette.
Noms scientifiques : Penaeus, mais aussi Pasiphea, Pleoticus, Haliporoides, etc.
Famille : crustacés.

POURQUOI METTRE LA CREVETTE AU MENU ?

PARCE QUE:
C'est un aliment parfait pour les personnes qui surveillent leur poids : riche en protéines et faible en calories.

ET SURTOUT:
Comme les autres fruits de mer, la crevette est faible en gras saturés et contient des acides gras oméga-3, une bonne combinaison pour le cœur.C'est une très bonne source de sélénium, un minéral reconnu pour ses propriétés antioxydantes.


Les fruits de mer. Les aliments que l'on regroupe sous ce nom comprennent les mollusques, des animaux invertébrés au corps mou (comme les calmars et les huîtres), et les crustacés, des animaux dont le corps est recouvert d'un exosquelette, ou squelette externe. Dans ce 2e groupe figurent les crevettes ainsi que le homard et le crabe, qui possèdent aussi une fiche descriptive.

La chevrette des mers
Le terme « crevette » vient de chevrette, tandis qu'un autre nom qu'on lui donne, « bouquet », vient de bouc. Cela fait allusion au fait que l'animal se déplace en sautillant.

Deux mille espèces
.
On appelle crevettes de petits animaux aquatiques à corps souple ayant de longues antennes, 5 paires de pattes et une queue en forme d'éventail. Il en existe environ 2 000 espèces, dont la taille varie de quelques millimètres à plus de 20 cm. La plupart vivent dans les mers, mais certaines espèces se trouvent aussi en eau douce. Les plus connues et les plus cultivées sont identifiées par l'apparence de leur chair (la carapace est translucide) au moment de la pêche : crevette brune, grise, rose, etc. Beaucoup moins répandue, la crevette nordique est très populaire dans certaines régions du globe. C'est le cas au Québec, où on la pêche dans le golfe Saint-Laurent et où elle est connue surtout sous les noms de crevette de Matane ou crevette de Sept-Îles.

Des crevettes de la ferme.

Longtemps considérée comme un mets de luxe, la crevette est devenue plus abondante et moins coûteuse dans les marchés depuis que des chalutiers géants sont utilisés pour la pêcher. Et le quart de la production mondiale provient des « fermes de crevettes », des centres d'élevage industriel situés dans de nombreux pays tropicaux et subtropicaux.

1. Apprêts culinaires

Les crevettes décortiquées pourront être mises à mariner une heure dans un alcool (cognac, armagnac, Porto), ce qui rehausse leur saveur. On cuit les crevettes dans l'eau bouillante salée; on doit arrêter la cuisson dès qu'elles changent de couleur pour éviter que la chair ne durcisse.

La crevette nordique, que l'on achète la plupart du temps déjà cuite, ne supporte pas la grande chaleur ni une longue cuisson. Il suffit de la plonger dans une sauce chaude sur feu bas, ou même hors du feu, pour que sa saveur fine se révèle. Beaucoup plus grosse, la crevette tigrée est assez résistante pour supporter la chaleur du barbecue.

 

  • De petite taille, la crevette nordique convient bien pour farcir des hors-d'oeuvre froids comme les avocats, les tomates, les courgettes; chaude, elle farcira les rouleaux asiatiques et les omelettes.
  • Pour napper un poisson grillé, ajouter des crevettes nordiques dans une sauce béchamel au vin blanc avec des champignons.
  • Faire mariner de grosses crevettes dans une sauce épicée avant de les enfiler sur des brochettes pour les cuire au barbecue.

2. Cuisines du monde

  • À la thaïlandaise, en l'ajoutant à un bouillon assaisonné d'oignons verts en rondelles, de coriandre, d'un piment fort, de sauce de poisson asiatique et de citronnelle.
  • À la créole, en la faisant cuire avec de l'ail, du céleri, de l'oignon vert, le tout assaisonné de piment de Cayenne et de poudre de sassafras.
  • À la marseillaise, avec du vin blanc sec, de la liqueur d'anis et de la crème fraîche.
  • À la japonaise, sous forme de sushis ou de sashimis.
  • À la sud-américaine, en ceveiche, en la faisant mariner deux heures dans du jus de citron ou de lime avec un piment fort, un oignon, une tomate et un poivron coupés en dés, le tout relevé de feuilles de coriandre hachées. En Équateur, on sert le ceveiche avec du maïs soufflé non salé, des grains de maïs grillés ou des croustilles de banane plantain verte, tandis qu'au Pérou, on le sert avec des patates douces et du maïs en épi.

3. Spécialités orientales

Petites crevettes séchées, poudre, pâte et sauce de crevettes sont incontournables dans la cuisine asiatique. Les premières s'ajoutent aux plats sautés après qu'on les ait réhydratées; la pâte et la sauce, qui sont généralement composées de crevettes salées et fermentées, ainsi que la poudre, servent à rehausser la saveur des plats auxquels on les ajoute.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes