Imprimer
PDF

Prévention du cancer

Le cancer est un véritable fléau. L'alimentation et notre mode de vie ont là un rôle primordial à jouer pour diminuer les risques.

Les causes du cancer sont multiples. Parmi elles, la théorie des radicaux libres a pris depuis quelques années un poids considérable pour expliquer l'origine et l'augmentation du nombre de cas de la maladie du siècle.

Quand les radicaux libres s'en mêlent.

Les radicaux libres sont impliqués dans un certain nombres de cancers. 10.000 fois par jour, ils attaquent et endommagent nos cellules. Ces molécules toxiques endommagent l'ADN, le code génétique contenu dans nos cellules. Une fois abîmée, la cellule se multiplie de façon anormale et c'est le point de départ du cancer. La plupart du temps, les cellules réparent les lésions rapidement, empêchant ainsi le développement du cancer.

Mais avec l'âge ou lorsque l'organisme est affaibli par la prise de médicaments (par exemple), les mécanismes de réparation sont moins performants. D'autres facteurs comme le tabac ou la pollution, à l'origine d'une surdose de radicaux libres, entraînent un dépassement complet des mécanismes de défense naturels de notre organisme.

Diminuez le niveau des radicaux libres.

Il est primordial de réduire la quantité de radicaux libres ou d'agents toxiques qui s'attaquent aux cellules.

Conseils anticancer

  • Arrêtez le tabac et l'alcool;
  • Ne manger que lorsqu'on a faim (plus on mange, plus on fabrique de radicaux libres) ;
  • Limiter les aliments sucrés, les confiseries, les soda.... pour soi et ses enfants (sans les interdire totalement) car ils favorisent des réactions entre protéines et sucre sanguin, à l'origine de radicaux libres ;
  • Adopter une alimentation anticancer (plus de fruits, de légumes, de grains entiers, moins de viandes rouges et de charcuteries, éviter les excès de calories).
  • Adopter une alimentation riches en épices : curcuma, , thym, ... elles sont très faciles à intégrer dans notre alimentation et sont riches en antioxydants;
  • Privilégiez les produits frais bio;
  • Faites la chasse aux additifs alimentaires;
  • Tournez le dos à l'alimentation allégée ou qui contient de l'Asparthame ou d'autres édulcorants synthétiques. Il existe maintenant des produits sucrants d'origines végétal qui ne contiennent pas de calorie et qui sont autorisés à la vente par l'Europe;
  • Consommez des bonnes graisses, elles sont indispensable au bon fonctionnement de notre organisme;
  • Réduire de façon importante, voir supprimer les plats tout préparés qui n'apportent plus le moindre nutriment indispensable au fonctionnement de notre organisme;
  • Attention aux erzates qui envahissent les rayons des super marchés
  • Éviter les conserves, y compris les surgelés;
  • Ajouter à votre menu journalier un potage de légumes frais;
  • Prendre du temps pour préparer sa nourriture, ses repas fait partie des tâches a réaliser pour atteindre une bonne qualité de vie indispensable à votre équilibre.
  • Au travail, s'informer sur les substances toxiques ;
  • Se protéger des infections transmises sexuellement et de l’hépatite.
  • Éviter le stress chronique. Ce facteur a un impact prépondérant sur le cancer;
  • 1 € non dépensé = 2 € en moins que l'on doit gagner, il est parfois nécessaire de remettre en question sa façon de vivre;
  • Se remettre si possible à cultiver un potager, c'est bon pour l'organisme, c'est bon pour le stress et c'est bon pour le portefeuille;
  • Ne pas s’exposer au soleil sans une protection adéquate de qualité (non synthétique).
  • Faire des visites de dépistage précoce pour le cancer du col (cytologie), du côlon et du sein (mammographie entre 50 ans et 70 ans), d’autant plus si on est une personne à risque pour des raisons héréditaires ou d’exposition à des substances cancérogènes;
  • Prendre l'avis de plusieurs médecins et ou thérapeutes avant de suivre un traitement quelconque à base de médicaments synthétiques.
  • Attention aux médicaments anti-cholesthérol, anti-dépresseur, pour l'hypertension et autres qui peuvent affaiblir votre organisme et ainsi conduire au cancer.

Lire aussi notre dossier sur les études scientifiques majeur pour la Etude scientifique majeur pour la prévention du cancer

  • à la maison, bannir si on le peut les moquettes dont les colles relarguent des molécules indésirables, des désodorisants d'intérieur qui entraînent les mêmes problèmes.

Privilégiez les produits bio;

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Me suivre sur Facebook

A propos de nous

Responsabilités:

  • Nous déclinons toute responsabilité quant à une utilisation des informations affichées sur ce site Internet, autre que purement informative.
  • Editeur responsable : Jacques Jordens;
  • Conditions générales de ventes